Vente en ligne ESAT

Nos vins

Vin Otrement Esat Les Pins Ajh

L’histoire

 Après le front populaire en 1939, la cave coopérative de Peyssies vit le jour. Pour perpétuer la tradition, l’Association les Jeunes Handicapés ayant son siège social à Lahage, a porté l’opération de reprise en 2015 de la cave. L’atelier viticulture de l’ESAT de l’AJH a replanté des plans sélectionnés et investit dans du matériel moderne. Il a recruté un œnologue et un maître de chai. Il s’inscrive dans une démarche de développement durable de territoire alliant :

  • La sauvegarde d’une tradition et d’un savoir viticole et donc des emplois qui y sont liés.
  • L’insertion de travailleurs handicapés autour d’un projet novateur.

Nos vins, sont situés dans le périmètre du Pays du Sud Toulousain entre Le Volvestre et le Savés qui a élaboré sa charte de développement avec :

  • La préservation de l’activité agricole face à la pression urbaine.
  • La valorisation des produits locaux.

Tous ces projets créent une dynamique qui permet à chacun, personnes accueillies à l’ ESAT, viticulteurs et professionnels, de trouver sa place dans ce territoire et à lui redonner sa vocation première . Notre identité tient de terres d’alluvion riches en gros galets à l’influence d’un climat des Pyrénées toutes proches . Nos vins rouges rocailleux, légers, élégants. Les rosés, récentes révélation du palais, délicatement ambrés et nos blancs gourmands, limpides et fruités.

 

Vin cave Esat Les Pins Ajh

De la vigne à la bouteille

Esat Les Pins Ajh Cep de vigneLe vignoble du terroir

Il s’étend sur 3 communes. On rencontre le vin ôtrement, sur le sol des bords de Garonne . Notre identité tient de terres d’alluvion riche en gros galets et de l’influence d’un climat des pyrènées toutes proches.

Cépages du vin rouge et rosé

Les cépages utilisés majoritairement sont :

Abouriou, Merlot, Syrah, négrette et Cabernet Sauvignon

Cépage du vin blanc

Le chardonnay est utilisé, il se développe sur un sol graveleux et nécessite de très bonnes parcelles.

La taille

Taille en Guyot simple. Elle évite les maladies du bois et permet aux tiges de se former à partir de ces branches là et non du cep.

L'élevage du vin

Deux types de cuves : Les cuves en inox ou les cuves en béton, qui possèdent une inertie thermique. Le vin peut être amené à y vieillir.

Entre mi-septembre et début octobre (Selon l’avancée de maturation des raisins) ont lieu les vendanges. Afin de conserver et de préserver la fraicheur des raisins, la récolte se fait très tôt le matin. Elle s’effectue, en grande majorité, mécaniquement. Les machines utilisées sont de plus en plus performantes et permettent de préserver au maximum l’intégrité de la saveur du raisin. Mais nous privilégions encore les vendanges manuelles pour certaines de nos vignes.

La vinification

Après la récolte des raisins, on procède à l éraflage.

(On sépare les matières végétales des grains). Le raisin est ensuite amené jusqu’aux cuves et les grains vont être foulés pour en extraire le moût, qui fermentera en cuve a une température entre 18° et 20°.

L’étape suivante sera la macération. Le sucre va se transformer progressivement en alcool. Pendant la macération, on procède au remontage du liquide sur la lie, afin d’extraire la couleur. On va aussi presser le marc afin d’en récupérer le jus.

La fermentation Malo lactique va ensuite s’opérer naturellement. C’est l’étape qui dure le plus longtemps : les bactéries vont transformer l’acide malique en acide lactique, pour rendre le vin moins acide et le stabiliser. Cela protège aussi le vin d’altérations dues à des levures ou bactéries.

Pour la vinification du vin blanc et du vin rosé, on opère seulement la fermentation alcoolique, à une température de 15° à 20° afin de garder les parfums.

Avant la mise en bouteilles, le vin sera élevé en cuve, puis collé pour le clarifier et le stabiliser, et le plus souvent filtré de ses résidus.